LE XV DE FRANCE, BÊTE NOIRE DES BLACKS Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Luc Meunier   
lundi 08 octobre 2007

ENORME !!!!

Nouvelle-Zélande - France 18-20Ce seul mot suffit à résumer la folle soirée de samedi, énorme coupe de tonnerre dans le ciel néo-zélandais que l'on disait au beau fixe, qui n'a vu que du Beauxis (elle est bonne celle-là) et du bleu.
Enorme d'engagement, d'intensité physique, de combat et de lutte dans un match où la composition de l'équipe prêtait à interrogation.
Laporte n'y est pour rien et il l'a justement reconnu, seuls les hommes sur la pelouse et leur dévouement total, sans limite, sont à l'origine de cet exploit sans doute plus fort, plus mémorable que la rencontre de 1999.

Quelle chance donnait on à nos bleus à 13 - 0 à la 20ème minute, avec un jeu au pied défaillant malgré la titularisation de 2 artilleurs, Beauxis et Traille, une mêlée secouée, un alignement réduit à néant par Ali Williams.
Puis l'on se dit à 13 -3 à la mi-temps après avoir tant subi que les Blacks ont peut être laissé échapper l'occasion de tuer le match au 1er acte.
La seconde période me laisse presque sans voix, sans mots face à une telle démarche collective où l'engagement physique a été le seul moteur de l'équipe et 2 essais de "french flair" comme seuls les Bleus de France peuvent passer.
Dix dernières minutes à vous faire prendre 10 ans d'un coup et des cheveux blancs, une défense héroïque où le groupe s'est réellement soudé.
Quelle est belle cette victoire, elle ne m'empêchera pas de continuer à livrer mes réticences sur Laporte et ses choix tactiques car samedi seuls 15 guerriers bleus ont compté.
Que dire du prochain défi qui aura un "léger" parfum de revanche face à des anglais qui ont dominé l'Australie sur les mêmes fondements que le XV de France, le combat, l'engagement, le découpage de l'adversaire.
Allez les Bleus, mettez à bas la Perfide Albion, prenez les Rosbif sur leurs points forts, la dureté, l'agressivité du jeu.

 
Précédent   Suivant
Accueil arrow Actus arrow Coupe du Monde arrow LE XV DE FRANCE, BÊTE NOIRE DES BLACKS